SENEGAL AIRLINES : La grande arnaque du ciel (Par Sud Quotidien)

 Florence Corbin
Samedi 29 Octobre 2016

Notez [Ignorer]
Moi c'est Mme Florence Corbin je suis sur ce forum pour parler de mon expérience.

j'ai rencontrer un homme sur un site de rencontre du non de Pierre Mercier ,et nous avons échanger nos adresse mail pour mieux converser.

Tout allait bien entre nous,et je suis tomber amoureuse de lui,après un mois de conversation il m'a dit qu'il partait en Afrique précisément en cote d'ivoire pour le boulot une fois dans ce pays il a eu un problème avec la voiture de location qu'il avait louer car elle étais voler alors il devais payer une amande de 3700 euro mais il n'avait pas cette somme c'est alors qu'il m'a demander de lui prêté cette somme,ce que j'ai fais par mandat WESTERN UNION la semaine qui as suivit il m'a encore demander une somme de 4800 euro car il venait de se faire agressé je lui est encore envoyer sa ma mandat cash .

ensuite il me demandât une somme de 1400 euro car il devait payer sa chambre d'hôtel car on lui menaçais de le jeter a la porte là j'ai commencer à douter de sa sincérité alors j'ai exposé mon cas à une amie qui ma mise en contacte avec Mr CHRISTIAN BOUSQUET qui est un agent Interpol qui m’a beaucoup aider.

en effet il m'a démonter que s'était de l'arnaque alors il m'a aider a me faire rembourser avec un dédommagement de 1500 euros.

VOICI L'ADRESSE: lieutenant.christian.bousquet@gmail.com

pour ce qui sont dans une situation d'arnaque.
 phillipe.parzy
Vendredi 13 Octobre 2017

Notez [Ignorer]
Salut très chère/cher,

Je suis désolé de vous importuner avec mon message. Je me nomme Phillipe PARZY.
La raison qui me pousse à vous contacter est la suivante : je voudrais passer par ce canal pour faire une œuvre de charité. C'est une sorte de donation dont le montant s'élève à 600.000.00 € (Six cent mille euros ) environs .Ma situation matrimoniale est telle que je n'ai ni femme ni enfants ou encore moins une famille qui pourrais bénéficier de cet héritage, et je souffre présentement d'un cancer en phase terminale, je suis donc condamné à une mort certaine, je voudrais de manière gracieuse et dans le souci d'aider les enfants démunis léguer le dit héritage pour réaliser cette œuvre de charité.

Je vous prie d'accorder une oreille très attentive à ma proposition car je compte sur votre bonne volonté et aussi au bon usage de ces fonds pour cette œuvre humanitaire.

Merci de bien vouloir me répondre fraternellement à mon adresse suivante : philippeparzy@outlook.fr
 contact.fedpol
Jeudi 8 Février

Notez [Ignorer]
Désormais, la communauté européenne propose aux personnes "victime d'arnaque sur Internet " un point de contact central : le SCOCI - Service national de coordination de la lutte contre la criminalité sur Internet.
Créé sur l'initiative du Département fédéral de justice et police (DFJP) et de la Conférence des chefs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP), le SCOCI fait partie de l'Office fédéral de la police (fedpol.ch). N’ayez aucune honte ! Le piège qui s’est refermé sur vous était inévitable certainement à cause de vos failles. Il n’y a pas de honte à en avoir. Avec notre service, travaillez cela, travaillez la confiance et l’estime de vous-même et revivez car avec votre collaboration et notre expertise le service transmettra les dossiers 'cybercrime' aux autorités "de poursuite pénale" compétentes en Suisse, France et à l'étranger afin que ces escrocs puissent être mis aux arrêts et répondre de leur forfait devant les juridictions compétentes.

E-mails: contact.scoci@europamel.net / contact.scoci@gmail.com

ATTENTION : Signalez à SCOCI si vous avez déjà été victime d'une arnaque ou d'un abus sur internet et perdu de grosse somme d’argent. Des spécialistes se chargeront de vérifier vos informations et prendront – le cas échéant – les mesures nécessaires. Suivant le cas, ils vous redirigeront vers les autorités compétentes.
 PSLCC
Jeudi 1 Mars

Notez [Ignorer]
Il est probable que certaines personnes soient confrontées à des situations très délicates et ne savent à quel sein se vouer car celles-ci perdent de l’argent ou parfois toutes leurs fortunes juste parce qu’elles ont faits confiance à des gens qui sont supposés leur rendre service via internet. Cette forme de délinquance orchestrée souvent par des réseaux bien organisés et qui opèrent depuis l’Afrique avec la complicité parfois de certaines personnes en Europe, devient de plus en plus fréquente et les victimes n’ont souvent pas gain de cause malgré les nombreuses plaintes déposées dans les brigades proches de leur localité de résidence. Cette situation a fait l’objet de la quatrième réunion du groupe de travail d'Interpol pour les chefs des unités de cyber crime en Afrique et ceux de l’Europe ; qui s’est tenue du 11 au 13 octobre 2017 au Receptorium de l'aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam à Plaine Magnien. Une soixantaine de chefs de service de lutte contre la cybercriminalité étaient présents. Lors de la réunion, l'accent a été mis sur le renforcement des capacités et une coopération accrue dans les enquêtes de cybercriminalité à travers le monde afin que les réseaux des cybers criminels soient dénichés pour que les victimes qui ont porté plainte avec des preuves soient remboursées. A cet effet, une plateforme a été créée pour l’échange d’informations et pour l’amélioration des stratégies d’intervention. Les Officiers de Police Judiciaire et les Enquêteurs Spécialisés ont été formés spécialement au niveau de chaque unité pour recevoir les plaintes et les traiter au cas par cas selon chaque victime. Plus de souci à vous faire, être victime n’est pas une fatalité, sortez de votre mutisme et soyez rassurés, tous ceux qui ont perdus de l’argent sur internet et qui détiennent encore des preuves pouvant permettre aux ES et aux O P J de faire l’enquête et de mettre la main sur ces délinquants pour que vous soyez remboursés peuvent déposer leur plainte à nos différentes adresses.

Mails: plateformedeluttecyberciminalite@mail.com / plateformedeluttecybercriminalite@europamel.net
Contacts : +336 668 516 791

NB : Les Enquêteurs Spécialisés en cybercriminalité et les Officiers Judicaires de Police recevront vos différentes plaintes et vous aideront pour que vous soyez remboursés.
Toutes plaintes qui ne seraient pas accompagnées des preuves qu’auraient demandées les ES et les OPJ ne seront pas traitées

 OCLCTICBEFTI
Vendredi 6 Avril

Notez [Ignorer]
Il nous a été donné de constater la recrudescence de nombreuses attaques ciblant les particuliers mais aussi les entreprises et les administrations. Elles visent à obtenir des informations personnelles afin de les exploiter pour arnaquer, portant préjudices aux internautes. Internet est un espace de liberté où chacun peut communiquer et s'épanouir. Les droits de tous doivent y être respectés, pour que la « toile » reste un espace d'échanges et de respect. Pour remédier à ces pratiques malsaines, l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication (OCLCTIC) et la Brigade d’enquêtes sur les fraudes aux technologies de l’information (BEFTI) créés par les pouvoirs publics sont à la disposition des populations victimes de toutes les formes de criminalité sur internet. Une vaste campagne d’arrestation des escrocs est initiée par les services compétents au début de cette nouvelle année afin que les victimes soient remboursées. Alors nous exhortons toutes les victimes de différentes sortes d’arnaque qui ont des preuves probantes à nous contacter pour déposer plainte. Une seule adresse pour signaler que vous êtes victimes d’une arnaque.

ADRESSE MAIL : oclcticbefti@cyberservices.com
 URIJC
Vendredi 8 Juin

Notez [Ignorer]
Les actes de cybercriminalité ont touché 13.7 millions de français en 2016. Ce sont des infractions pénales commises sur les réseaux de télécommunication, en particulier Internet. Le terme couvre de multiples activités illicites : vol, fraude, escroquerie, chantage, piratage etc… la Gendarmerie s’est engagée dans la lutte contre cette nouvelle forme de criminalité. Ceci a nécessité de renforcer les structures centrales, territoriales et internationales existantes par des pôles techniques adaptés, la constitution d’un personnel formé et l’élaboration ainsi que la mise à disposition d’outils numériques performants. Le crime numérique étant protéiforme et sans frontières, il était aussi primordial de développer les relations avec de multiples acteurs combattant aussi ces activités criminelles, qu’ils soient publics (Police Nationale, Interpol, Europol) ou privés (associations des victimes, Office International de Répression Contre la Cybercriminalité, centres de recherches, etc.). Cette collaboration s’effectue au niveau national et international. La réussite de la montée en puissance de ces Unités de Renseignements et d’Investigations Judiciaires en Cybercriminalité (U R I J C) conditionne grandement la capacité générale de ces dernières en matière de cybercriminalité, à remplir avec efficacité et synergie leur mission à tous les échelons. Tout ceci a été possible grâce aux nombreuses victimes qui ont porté plainte et qui ont collaboré activement aves ces unités afin que ces cybercriminels soient mis hors d’état de nuire. Nous exhortons tous ceux qui ont été victimes de bien vouloir contacter ces unités à ces différentes adresses afin de contribuer à l’éradication de ce fléau.

Adresses mails : urij_cybercriminalite@europe.com / urij_cybercriminalite@europamel.net

Votre nom :


Votre email :
 (non publié)


Message
Balise embed   Annuler ou
Votre vidéo sera affichée en dessous de votre post.